Un club cinquantenaire et toujours fringant

                        HISTORIQUE DU FOOTBALL OLYMPIQUE PLAISIROIS

 

Le Football Olympique Plaisirois est né en 1969 de l’éclatement de l’association sportive municipale de Plaisir, qui regroupait essentiellement football et rugby. C’est à cette même époque que seront créés le Plaisir rugby club (PRC) et le Tennis club de Plaisir.

L’assemblée générale constitutive se déroule le 21 juin 1969 sous la présidence de Rolland Reuille, maire de la commune. Les premiers statuts étaient signés par Jean BONGAGE, Président, et Didier RENAUDAT, secrétaire.

 

Cette naissance, dont les éléments moteurs étaient Messieurs REUILLE, BONCAGE, MARTIN et POUPAT, sera malheureusement suivie d’une mise en sommeil durant quatre saisons.

Durant les années de 1974 à 1980, l’essor de la ville réveille les footballeurs plaisirois. En 1974, sous l’impulsion de Georges Gay, une équipe dirigeante constituée de BONCAGE Jean, BARROCHE Jean Paul, DAUMEN Jean et MARVEJOULS Christian relançait le FOP. Ce fut la véritable naissance du club qui dès lors, allait à l’image de la ville, se développer rapidement malgré le handicap d’installations sportives pour le moins rustique.

Durant les années de 1981 à 1990, le bon démographique de la ville s’observe aussi au FOP qui atteint la saison 1981/1982 le chiffre de 450 licenciés, répartis en 28 équipes. Pendant les premières années de cette décennie 80, le club figure en effectif parmi les meilleurs clubs yvelinois derrière le PSG et devant le RC Versailles.

Grâce à cette richesse d’effectif, les équipes des jeunes jouent les troubles –fêtes parmi les ténors du football parisien et accèdent en cadets, minimes et pupilles à la Division honneur régionale (DHR). Les minimes puis les cadets remportent la coupe des Yvelines. C’est aussi à cette époque que naît le tournoi international minimes, le « Challenge de la ville de Plaisir ».

La situation est plus difficile pour les seniors. L’équipe fanion doit faire face à la concurrence régionale sans véritables moyens (installations peu attrayantes), d’où le départ de bons joueurs, formés au FOP, vers des clubs voisins plus fortunés et surtout mieux équipés (terrain en pelouse). Cette hémorragie s’accentue avec le départ également de jeunes joueurs et le ralentissement démographique. Faute de politique sportive ambitieuse, sans soutien financier d’envergure et malgré un potentiel important, le FOP rentre dans le rang en 87/88 avec la descente des équipes jeunes en championnat départemental. 

Durant les années de 1991 à 2000, avec la création de la pelouse du terrain d’honneur, le FOP se sent à nouveau pousser des ailes. Hélas le terrain annexe, l’outil de travail indispensable, ne se fait pas. Toujours pénalisé par un manque d’installation d’entraînement, le club va malgré tout se relancer en jeunes et surtout sous l’impulsion de Patrick Christen, créer une dynamique qui va propulser l’équipe fanion seniors en Promotion d’Honneur (PH).

En quelques saisons, l’ensemble des catégories, des pupilles aux seniors, se retrouve à l'échelon régional. Un niveau jamais atteint par le FOP.

Les vétérans remportent la coupe des Yvelines. Les seniors décrochent leur premier titre de champion des Yvelines après avoir été, la saison précédente, finaliste de la coupe des Yvelines.

A partir des années 2000, après que l’équipe fanion seniors ait échoué aux portes de la DHR en 1999, le club assure son maintien pour toutes les catégories dans le championnat régional.

A la perte d’effectifs en seniors et à la disparition d’un sponsor, vient s’ajouter à l’été 2002 la perte du terrain d’entraînement Coubertin. L’ensemble des difficultés rencontrées par le club en pleine restructuration contribue fortement à deux descentes de l’équipe seniors en 2003 et en 2004. La mise en service du terrain synthétique au stade Giroux en novembre 1993 va permettre au FOP de disposer d’une installation d’entraînement de qualité qui devrait influer sur le recrutement et sur les résultats sportifs.  

Entre 1981 et 1995, la création du tournoi international minimes  

Cette manifestation dont l’idée germe dans l’esprit de Christian Bargine (alors tout nouveau président), Alain Tiercelin et Alain Bernard un soir de juin 1980, sera concrétisée l’année suivante.

Dès 1982, la venue des jeunes du Benfica Lisbonne accompagnés par le mythique Eusebio, donne un formidable élan à la manifestation.

Les éditions suivantes, de 1983 à 1995, seront organisées par Alain Tiercelin, soutenu par le président Christian Bargine, va progressivement donner un niveau exceptionnel de jeu et d’organisation à cette manifestation, en fidélisant l’élite du football français et en mobilisant toutes les énergies du FOP. Cette fête du football, à laquelle vont participer de prestigieux clubs d’Europe et même une équipe des USA en 1995. Pendant le tournoi, nous assistons à des matchs de gala ou d’attractions inédites à Plaisir. Pendant toutes ces années, le week-end de Pentecôte verra une foule de Plaisirois (jusqu’à plus de 6.000 spectateurs selon les services officiels) se rendre au Parc des Sports

En février 1996, alors que toute l’organisation de la 16e édition était en place, la ville de Plaisir supprime brutalement la subvention exceptionnelle allouée à la manifestation. Privé d’une partie des subsides, le FOP a été contraint d’annuler le tournoi. Ce fut un coup d’arrêt au sommet de sa renommée. Il ne s’en remettra pas...  

Les présidents :

- 1969 - 1969 : Rolland Reuille (maire)

- 1969 - 1970 : Jean Boncage

- 1970-1974 : le club est inactif

- 1974 - 1977 : Jean Boncage

- 1977 – 1980 : Jean Paul Barroche

- 1980 – 1983 : Christian Bargine

- 1983 – 1985 : Jean Luc Clemot

- 1985 – 1991 : Christian Bargine

- 1991 – 1992 : Alain Tiercelin (intérim d'octobre 91 à février 92) vice-président délégué

- 1992 – 1994 : Marcel Le Potier

- 1994 – 1995 : Christian Bargine

- 1995 – 2002 : Patrick Christen

- 2002 – 2005 : Robert Cannistra

- 2005 – 2006 : Robinet Philippe

- 2006 – 2011 : Robert Cannistra

- 2011 – 2017 : Philippe Robinet

- 2017 - 2020 : Alain Taieb

- Depuis 2020 : Armel Maboungou

 

Les anciens dirigeants :

Alain Bernard

René Guichardaz

Philippe Costedoat

Patrice Terrien

Lebreton

André Poirier : entraîneur des minimes en 1980 avec Guy Trefeil

Schweng

Bernard Besnard

Philippe Brossolette

Jacques Villain, vice-président de 1999 à 2004

Alain Tiercelin, entraîneur, responsable des jeunes, secrétaire général, Vice-Président, Responsable des Seniors de 1979 à 2000.Fondateur (1967) puis secrétaire général d’un club corporatif, modeste carrière de joueur et de dirigeant, lorsque Georges Gay le recrute au FOP en 1979. Le FOP sera le club où il pourra exprimer toute sa passion. Tout comme son recruteur, il va être amené à tout faire ou presque au FOP. Organisateur pointilleux, toujours en quête de nouveauté il mettra toute son énergie à faire évoluer le club. La montée de l’équipe Seniors sera pour lui une véritable obsession qui finira pour prendre corps en 1995. En juin 2000 il quittait le FOP pour solliciter un mandat de Conseiller Municipal qu’il assume de 2001 à 2008. 

Pascal Guillet

Roland Morin, entraîneur des vétérans B

Daniel Ricaud, dirigeant à partir de 1992, trésorier de 2003 à 2005

Guy-Loïc Delaplace, entraîneur des vétérans A

Michel Delaplace

Karine Brenon, secrétaire et correspondante de 2008 à 2018

Philippe Dupin

Jean-Michel Sosson : trésorier de 2014 à 2017

Bruno Devillers

Alain Demorest, arbitre

Driss Khiri joueur puis dirigeant depuis 2009

Guy Trefeil (entraîneur des minimes en 1980, des cadets en 1982, des juniors en 1984, des poussins et benjamins en 1993, secrétaire de 1993 à 2011)

Didier Fradet, entraîneur seniors

Jacques Negri, entraîneur seniors années 80

Hervé Le Bigot

Guery trésorier

Georges Gay, secrétaire général de 1974 à 1984. Militaire de carrière, général de brigade, il a remis le FOP sur les rails en 1974. Grâce à son dévouement et son activité débordantes, il entraîne dans son sillage l’équipe dirigeante pour faire démarrer le FOP. Adoré des enfants, il transmet aux nombreux jeunes sa passion du jeu d’équipe, le respect des règles et de l’adversaire. Un tournoi réservé aux débutants porte son nom.

Hervé Dietz

Claude Potier : dirigeant et entraîneur, recruté par Georges Gay, a entraîné toutes les catégories jeunes (poussins à juniors). Homme de terrain, coach au tempérament de gagneur, il obtint de formidables résultats. C’est sous sa houlette que les jeunes du FOP accédèrent à la DHR. Il forma un nombre impressionnant de joueurs dont certains eurent ensuite une honnête carrière de footballeur.

Jean Daumen : Entraîneur seniors, dirigeant, vice-président de 1974 à 1982 Provençal passionné de football restera une figure inoubliable des débuts difficiles du FOP. Il emploie toute son énergie à construire une très bonne équipe seniors. L’intérêt de son travail ne fut pas toujours bien compris, mais il avait mis en place les fondations du FOP.

Tony Salamone : entraîneur des seniors de 1993 à 2000 L’arrivée de ce remarquable technicien du football recruté par Patrick Christen, va très vite donner une dimension supérieure au groupe seniors et l’équipe fanion du FOP. Convaincant, il sait s’entourer d’une équipe de dirigeants efficaces. Il bâtit en deux saisons un groupe senior qui va obtenir des résultats jamais atteints par le FOP. Sa connaissance du milieu, la qualité de ses entraînements et de son coaching vont faire merveille. Il réussit l’amalgame du recrutement et des joueurs formés au FOP qui aboutit à la montée de l’équipe fanion en Ligue (PH). Après avoir frôlé la montée en DHR, il maintient l’équipe A en en ligue. Très attaché au club, c’est avec beaucoup de regret  qu’il démissionne pour raisons familiales en juin 2000. Il revient ensuite au club de 2008 à 2017 en tant que directeur sportif.

 

Les joueurs :

SIMBA Amara (junior) PSG, 1 sélection en équipe de France A

SANTINI Didier (minime) Olympique de Marseille,  Bastia en Pro, Montpellier

MOULIN Stéphane (poussin) Châteauroux, actuellement entraîneur du SCO Angers

AUGUSTIN Jean-Kévin (poussin) actuellement à Nantes, passage par l’ACBB

MAMILONNE Yannick (senior), passage à Rouen, Amiens, Chambily et Paris FC

LE BIGOT Kévin (minime), centre de formation de Sochaux, Equipe de France 15 ans

GRARI Romain (minime), centre de formation Châteauroux

FRESSANGE Alexandre (U11), actuellement au PSG

OPERI Christopher, actuellement à La Gantoise (Belgique)

HIMMER Christophe, Nîmes Olympique

ZENATI Morade, Poissy (CFA)

 

Les résultats sportifs :

1980 : vainqueur de la coupe des Yvelines minimes en battant Poissy 1- 0

1995 : vainqueur de la coupe des Yvelines benjamins en battant PSG 2 - 1

2011 : vainqueur de la coupe des Yvelines vétérans en battant Bailly-Noisy

 

Les personnes disparues :

BOUVIER Marc (gardien vétéran)

CARADOT Franck (gardien senior et CDM)

Patrick Christen : président de 1995 à 2002

Bernard Jegou

Henri Martin (trésorier de 1995 à 1999)

Patrice Terrien (logistique de 1997 à 2004)

Bernard Besnard (dirigeant)

Daniel Ricaud (trésorier de 2003 à 2005)